Massage Thérapeutique Accompagnement Psychocorporel

Le toucher est le premier des sens à se développer in utéro et le dernier à s’éteindre avant notre mort.
Cet extraordinaire moyen de communication nous (re)met en contact avec notre corps, notre ressenti, nos vrais besoins.

Notre corps, notre mental, nos émotions... Comment les harmoniser ?

Nos parts lumineuses, nos ombres... Comment les accueillir ?

L'autre, tous ces "autres" qui sans cesse nous révèlent à nous-même... Comme s'y ouvrir?

Formée d'une part au Massage Initiatique® (Massage de l'Être, développé par Philippe Mouchet), et d'autre part à l'Accompagnement Psychocoporel EMTE (approche holistique développée par Lara Szyper et Michel Leroux), je propose un accompagnement de la personne dans sa globalité par une écoute active et une présence bienveillante.

POUR QUI ?

Le Massage Thérapeutique est d'abord une merveilleuse occasion de détente et de lâcher-prise au coeur d'un rythme de vie parfois trépidant... mais le Massage Thérapeutique peut accompagner le patient plus loin sur le chemin de découverte de son Être profond.

Il s'adresse donc aussi à toute personne désireuse de se réconcilier avec un passé parfois douloureux et devient alors plus qu'un massage de bien-être! --> Cicatrisation des blessures telles que rejet, abandon, trahison, injustice et humiliation ... culpabilité, honte,... pouvant remonter à la naissance, voire à la période prénatale. 

Pour plus de précisions sur ces blessures - souvent nommées, à juste titre "blessures de l'âme"- , et leur accompagnement spécifique, veuillez lire en bas de page le § "Accompagnement des blessures"

Il est également tout à fait indiqué pour aider la personne à traverser une période de deuil, de stress, de burn-out ou de dépression, ainsi que pour des personnes souffrant de troubles de l'anxiété (alimentaire, crise de panique,...).

SPÉCIALITÉS

Dans le cadre d'un suivi thérapeutique, il est question d'accompagner la personne dans ses différentes dimensions: dans son corps physique, ses émotions, son mental et sa spiritualité. Le toucher prend une place centrale dans l'accompagnement psychocorporel et constitue une voie d'entrée essentielle vers le vécu intrinsèque de la personne. Il relie, harmonise, rééquilibre ces 4 dimensions essentielles pour permettre à la personne de retrouver son unité intérieure.

"Lorsqu'on masse une personne, on ne touche pas que des muscles et des os! Les émotions, les croyances, les corps subtils sont aussi touchés." (Michel Leroux). Autrement dit, le Massage Thérapeutique est un chemin d’évolution vers la découverte de notre Être intérieur et un puissant outil de guérison de nos blessures profondes. Il permet d’habiter pleinement son corps.

La personne est invitée à se déposer sur la table et dans les mains du thérapeute qui proposera un toucher respectueux, emprunt de présence vraie, d'écoute et d'ancrage.

Tout au long du soin, le thérapeute s'ajustera au rythme, aux besoins et aux limites de la personne, en veillant à ce qu'elle puisse s'autoriser à exprimer et accueillir sans jugement ce qui est présent. 

Notre corps, s'il connaît et peut savourer des parties libres et respirantes, doit souvent, en contrepartie, accueillir des zones plus tendues et plus souffrantes... Le Massage thérapeutique peut apporter une réponse profondément réparatrice à une expérience manquante ou traumatique et contribuer ainsi à la (re)construction nécessaire de la personne.

Le Massage Thérapeutique encourage la capacité naturelle du corps à guérir.

À l'huile, au talc ou habillé, le Massage Thérapeutique cherche à rejoindre la personne dans son besoin et son état physique, émotionnel et mental du moment. Selon ce qui aura été déposé pendant l'échange verbal proposé en début de séance, le thérapeute déterminera le type de massage le plus juste pour son patient. Les mouvements seront tantôt profonds, tantôt légers; étirements doux, mobilisation des membres, travail précis sur les tensions, bercements... L'intention étant toujours de venir corriger certaines mémoires cellulaires, donner un message emprunt de bienveillance,  d'accueil inconditionnel à chacune de nos cellules; de se défaire de croyances encombrantes et obselètes.

Les impositions de mains ont pour but de nettoyer, rééquilibrer, charger ou décharger les corps énergétiques subtils. Elles amplifient le degré de réceptivité aux massages Yang, Yin et Velours.

Mouvements YANG:

À l'huile ou habillé. Massage profond de la structure osseuse et musculaire; descente progressive dans les noeuds, les protections. Mouvements d'ouverture et d'étirements aussi pour inviter le corps à occuper toute la place qu'il a du mal à prendre.

Intention: ancrage, incarnation, alignement, verticalité, souffle vivant, force, confiance en soi, sécurité intérieure, limites et frontières personnelles... Quand le lien paternel a fait défaut.

Mouvements YIN:

À l'huile ou habillé. Mouvements doux, lents, invitant à plus de conscience et d'intériorité.

Intention: paix, sérenité, ouverture aux émotions, douceur, enveloppements, bercements et lâcher-prise, connection à notre Être profond, nos trésors, nos fragilités... Quand le lien maternel nourrissant a manqué.

Mouvements VELOURS:

Au talc.

Intention: légèreté, fluidité, limpidité, joie, spontanéité... Quand il y a honte, culpabilité, regrets... Quand le corps est prison, refuge,... Quand il s'agit d'être (ré)-apprivoisé(e).

 

Dans le cadre de cet Accompagnement Psychocorporel, des

EXPÉRIENCES VIVANTES dans l'ESPACE

pourront complèter ce toucher:

* Travail d'enracinement (pour favoriser une meilleure connection au sol et goûter davantage à la toute la force nourrissante que nous offre la terre; pour goûter à la joie de se déposer)

* Travail de la respiration (pour sentir le corps vivant, vibrant,...; pour se remplir par soi-même, s'ouvrir; lâcher le trop, l'encombrant)

* Méditation guidées

* Travail de libération des émotions par le corps, le dessin, la voix (avec l'idée de laisser émerger, d'ouvrir, de libérer; d'oser "dire", d'oser exprimer ses besoins clairement, sans honte ni crainte d'abîmer une relation) 

* Travail de visualisation

* Travail de mouvements et de postures (pour plus de prise de conscience,... pour plus de lâcher prise) 

* ... etc ...

... Ces outils sont là telles des propositions sur ce chemin à la rencontre de soi-même, de notre essence, ce lieu où l'on se sent juste, aligné.

ACCOMPAGNEMENT DES BLESSURES

Blessure de rejet :

" Depuis tout petit, je crois être rejeté; j'ai peur de ne pas avoir le droit d'exister. Je préfère fuir, m'isoler... Je me sens à l'extérieur. Je vis dans ma tête et dans les étoiles plutôt que dans mes sensations. Mon corps respire et bouge difficilement. J'ai parfois l'impression de flotter, mon corps est comme morcellé. J'ai beaucoup d'idées, de rêves, mais j'ai du mal à les concrétiser."  (*)

Les mouvements YANG (°) permetteront au patient de quitter petit à petit son mental , d'habiter son corps, de l'incarner avec l'intention de fluidifier celui-ci, d'en unifier les différentes parties (massage de la structure osseuse et musculaire). Le massage de l' "enveloppe corporelle" ramenera le corps dans ses frontières; les mouvements d'ouverture sont là comme une invitation à ce que ce corps prenne la place qu'il ne prend pas ou trop peu. Une attention particulière sera portée sur les jambes et les pieds pour aller vers + d'ancrage.

Les mouvements YIN (°) tels que bercements, balancements auront toute leur place pour apaiser le patient.

Les mouvements VELOURS (°) pourront, à un certain moment du suivi, s'avérer être les plus adéquats pour permettre au patient de ressentir sa valeur.

 

Blessure d'abandon :

 " Depuis tout petit, je me sens comme abandonné. J'ai peur de ne pas pouvoir survivre par moi-même... Je vois le monde (humains, objets, voire substances) comme de la nourriture susceptible de combler mon impression de vide. J'ai éternellement besoin d'être rassuré sur le fait que je ne serai pas délaissée. Ma vie est une chasse permanente à la recherche de preuves d'amour. Mes armes sont tantôt la séduction, tantôt la complainte. Je veux qu'on me donne tout, bien que j'affirme n'avoir besoin de rien... et pourtant, je n'ai jamais assez. J'ai honte d'avoir des besoins et de les exprimer. Mes yeux sont perçants, je cherche sans le savoir à capter l'attention." (*)

Les mouvements YANG (°) seront là pour rassurer, encourager la personne, lui redonner une sécurité intérieure, la remettre dans sa verticalité, lui permettre de s'ancrer davantage ("je peux tenir sur mes 2 jambes!", "je peux compter sur moi-même"). Les mouvements unifiants seront là pour quitter cette tendance à la dispersion, la course vaine dans le monde extérieur.

Les mouvements YIN (°) auront tout leur sens pour que le patient se sente enveloppé, bercé, profondément accueilli. Ils l'aideront à se connecter davantage à sa "petite voix intérieure". Il sera invité à goûter au plaisir de recevoir humblement ce dont il a besoin.

 

Blessure de trahison :

"Depuis ma tendre enfance, je me sens trompé. J'ai peur d'être trahi et je préfère dès lors tout contrôler. Pour imposer mes lois, j'utilise toute ma conviction, voire l'agressivité; je déploie aussi d'immenses efforts de séduction ou j'entretiens des chantages. Tous les moyens sont bons pour garder le contrôle de la situation. Si je ne m'en charge pas, personne ne sera capable de le faire à ma place!  Je cache en fait un immense doute de ma véritable valeur. Ma souffrance est intense car en masquant mon imperfection, je me nie, je manque d'amour pour moi-même. Toute mon énergie est localisée dans le haut du corps comme si j'avais besoin d'impressionner mon adversaire, de me rassurer sur ma supériorité." (*)

Afin de permettre à l'énergie de redescendre dans le bas du corps, des mouvements YANG (°) seront proposés essentiellement sur les jambes et les pieds. Des longs mouvements unifieront le haut et le bas du corps.

Les mouvements YIN (°) accompagnereont le patient sur son chemin de lâcher-prise et de fluidité. Ils se voudront infiniment rassurants, apaisants.

Les mouvements VELOURS (°) pourront, à un certain moment du suivi, s'avérer être les plus adéquats pour permettre à la personne de se sentir accueillie inconditionnellement, avec ses parts d'ombres et de lumière... 

 

Blessure d'humiliation :

" Depuis tout petit, je me sens contrôlé, dominé. J'ai peur d'être envahi; je préfère me cacher. Je me sens coupable d'exprimer mes désirs... j'ai honte. Je dissimule tout, même (et surtout) ma colère et mon ressentiment. J'enveloppe mes demandes sous des couches de politesse. Physiquement, je me protège sous une véritable carapace. Mes mâchoires sont crispées, je contiens ma rage. Manger est une des manières de transgresser les règles parentales, un acte de liberté que je commets souvent en cachette." (*)

Le lien de confiance sera ici essentiel afin que la personne accepte de se laisser toucher sans craindre d'être envahie. Ainsi, une approche sur corps habillé, ou des mouvements VELOURS (°) seront souvent une magnifique porte d'entrée pour se laisser apprivoiser parfois sur plusieurs séances avant de passer à un toucher à l'huile. Ils accompagnent le patient pour assouplir ses protections sans j a m a i s vouloir les forcer.

Des mouvements YIN (°) (bercements,...) emprunts de douceur et de respect inviteront le patient à se déposer et se sentir en confiance.

Les mouvements YANG (°) d'étirements et d'ouverture (flancs, dos, bassin, épaules, coeur, nuque, jambes,... )  inviteront le patient à oser se laisser regarder et à s'affirmer petit à petit, tel qu'il est. 

 

Blessure rigide :

"Depuis très jeune, j'ai le sentiment que je ne peux être authentique. J'ai peur d'être imparfait; je me rigidifie. Je dois être propre, bien habillé, tout doit être rangé; je dois avoir un bon travail ... Je me soumets aux horaires, aux règles, je me crée des habitudes. Je me contrôle moi-même pour donner une image présentable au monde. Je suis souvent coupée du plaisir. J'en oublie même qui je suis. Je me compare sans cesse aux autres et cherche à les égaler, voire à les dépasser. Je ne vis pas mes émotions dans le corps." (*)

Quelques longs mouvements YANG (°) seront offerts pour rassurer le patient. Des mouvements essentiellement YIN (°) seront  proposés pour détendre, assouplir, favoriser le lâcher-prise et la connection au ressenti, aux émotions et l'expression de celles-ci.

La légèreté des mouvements VELOURS (°) l'inviteront, à un moment du suivi, à se reconnecter à sa spontanéité et à retrouver un corps libre!

 

(°): Voir § "SPÉCIALITÉS" pour la description des mouvements YANG, YIN et VELOURS

(*) Réf: "Le travail d'une vie" Th. Janssen éd. Marabout, 2013                                                                                                                                                                                          Pour en savoir plus sur le concept des 5 blessures: Wilhelm Reich (psychanalyste autrichien) est à l'origine du concept. Ses travaux ont été repris par ses disciples John Pierrakos (psychiatre américain) et Alexandre Lowen (psychothérapeute américain), puis notamment par Lise Bourbeau qui a adapté le modèle avec sa vision. Thierry Janssen aborde de façon très fine ces blessures dans son ouvrage "Le travail d'une vie".

Chemins en mains

Marussia Houtart
Varenslaan, 17 - 3090 Overijse

(proche du Lac de Genval)

Contact

Téléphone : 0472/ 07 35 27
Email : marussia@cheminsenmains.be